La belle aventure du Colmarien Guy Rossi

L’ultra-triathlète colmarien, Guy Rossi (67 ans), a couru dernièrement le quintuple iron-man de Leon, au Mexique. Il revient sur cette expérience  

guy-rossi-se-prepare-d-ores-et-deja-pour-2016-doc-remis-1447697236[1]

Guy Rossi se prépare d’ores et déjà pour 2016. Doc. remis

 

« Un quintuple iron-man, c’est 19 km de natation, 900 km à vélo et 210 km à pied sur cinq jours. Les athlètes sont arrivés à Leon quelques jours avant la compétition, afin de mieux gérer le stress et de s’adapter aussi à l’altitude (1 800 m).

Le départ avait lieu tous les jours à 8h, dans un lac où il faisait 18/19 degrés. Le cinquième jour, j’ai eu un problème respiratoire durant tout l’iron-man, à tel point que je voulais m’arrêter à chaque tour de natation. Idem pour les 25 tours à vélo : j’ai dû faire à chaque fois un arrêt en haut de la côte pour reprendre mon souffle.

« J’ai eu droit à des trombes d’eau et des torrents de boue »

Ce cinquième jour, je crois que je m’en souviendrai toute ma vie. On nous avait annoncé un cyclone à 500 km de Leon et de fortes pluies. Je voulais arriver dans le temps imparti, c’est-à-dire avant 8h du matin.

Du coup, il n’était pas question que je m’arrête pour attendre l’accalmie ou me changer.

À 4h, je me suis retrouvé tout seul sur la piste. J’ai eu droit à des trombes d’eau et des torrents de boue, j’en avais jusqu’aux chevilles… Mais je suis arrivé à 6h39. Pari tenu, même si ce dernier jour m’a fait perdre des places.

J’ai mis 87h46 pour effectuer les 19 km de natation, 900 km à vélo et 210 km à pied. Ce n’est pas terrible, mais je prends ce résultat avec plaisir, d’autant que je termine premier des plus de 60 ans et que j’établis également le record du monde du quintuple iron-man dans ma catégorie d’âge.

J’ai profité du voyage pour remettre des brochures de Colmar à la mairie de Leon. J’ai eu l’honneur, cette année, d’être nommé ambassadeur de la ville.

Sinon, le classement mondial 2015 vient de tomber. Il est génial et inattendu. Je termine 13e sur 172 athlètes originaires de 32 nations. Je suis deuxième Français et premier des plus de 60 ans. Le premier Français, Tristant Goulwenn, a 33 ans.

Désormais, je vais préparer la saison 2016. J’ai déjà astiqué mon vélo… »